Pamplemousse, village historique de l'ile Maurice

Pamplemousse est l'un de ces villages clés qui ont marqué l'histoire de l'ile pendant la période coloniale française. Le gouverneur Mahé de Labourdonnais y créa le jardin botanique mais ce n’est qu'en 1768 que le botaniste français Pierre Poivre le reprit en main pour en faire la fierté du lieu et de l'océan indien en l'enrichissant de plantes rares. Il y planta des espèces venant des quatre coins du monde dont la muscade, la girofle, en vue de développer l'ile de France.
Ce jardin, vrai trésor pour les botanistes, est visité quotidiennement par des centaines de visiteurs, c'est le plus beau de l'ile. On peut y trouver une multitude de plantes dont une grande variété de palmiers parmi lesquels figure le fameux Talipot, plante qui ne fleurit qu'une fois dans sa vie, a environs 60 ans, avant de mourir.
Le bassin des nénuphars, mesurant 93 metres de long, est également une curiosité avec ses nénuphars Victoria Amazonia, qui proviennent d'Amazonie, leur lieu d'origine.
La grille d'entrée en fer forgé du jardin fut primée en 1862 lors d'une exposition internationale en Angleterre qui s'est tenu a Crystal Palace.
l'église de Pamplemousse, sous le patronnage de Saint Francois d'Assise, construite aux alentours de 1756 est la troisième église construite à Maurice. C'est dans cette église que les tristement célèbres amoureux légendaires, Paul et Virginie, du roman de Bernardin de Saint Pierre venaient à la messe les dimanches. Ils sont supposément être enterrés dans la cour de cette église au pied d'une touffe de Bambou.
Sur le coté sud de l'église se trouve un de plus ancien cimetière de l'ile qui date de l'epoque colonial francaise. Ce cimetière contient de nombreuses tombes historiques, dont celle de l'abbé Buonavita, aumônier de Napoléon à Saint Hélène. La tombe d'Emmeline de Carcenac, la dame créole du poème de Baudelaire écrit à Pamplemousses, se trouve également dans ce cimetière. Au loin derrièrre le cimetière on peut apercevoir le pic de Pieter Both haut de 82 metre. Pieter Both fut le premier gouverneur des Indes néerlandaises (Java, Moluques). Il mourut lors du naufrage de son bateau à l'ile Maurice le 6 mars 1615.
A moins d'un kilomètre du jardin, l'Aventure du Sucre, ancienne usine sucrière convertie en musée, est un excellent endroit pour apprendre l'histoire de cette industrie à Maurice et plus largement l'histoire de l'ile. l'exposition s’appuie sur de nombreux supports vidéo et documents écrits.
Pour ceux qui s’intéressent à la mécanique, les machines de l'usine ont été conservées et peuvent être visitées.



footer script