Geographie de l'ile Maurice

Données géographiques

De forme presque ovale, l'ile Maurice est un minuscule morceau de terre dans l'immensité de l'Océan Indien. Elle est située légèrement au nord du tropique du Capricorne, au sud-est de Madagascar, soit aux coordonnées 20 degrés sud et 57.5 degrés est.
On estime que l'ile a été formée il y a environs 8 millions d'années par des éruptions volcaniques.
Entourée de 330 km de barrière de corail qui protègent ses lagons, les terres s’élèvent en pente douce à plus de 600 mètres vers le plateau central.

Les points culminants sont :-
Piton de la Rivière Noire – 828 mètres
Pieter Both – 823 mètres
Le pouce – 812 mètres

La superficie est de 1865 kilomètres carrées.
45 kilomètres séparent l'ouest de l'est tandis qu'une distance de 65 kilomètres relie le nord au sud.
La température est légèrement plus fraîche sur les hauts plateaux, de 3 à 5 degrés, que sur les régions côtières.
Entre hiver et été, La durée du jour ne diffère pas plus d'une heure.

Géographie régionale de l'ile Maurice.

Du nord a l'ouest

De Cap Malheureux à la Baie du Tombeau, en passant par Grand baie et Mont Choisy, toute la cote nord n’est qu'une succession de plages aussi belles les unes que les autres. Protégés du vent par les chaînes de montagnes et des assauts des vagues par une barrière de corail continue, les lagons aux eaux tranquilles varient du vert au bleu avec une faune et une flore marines florissantes.
Cette partie de l'ile bénéficie de chaleur estivale et de ciel bleu quasiment tout au long de l'année.
De Cap Malheureux jusqu'aux Pamplemousses, la topographie n’est qu'une vaste plaine plate consacrée à la culture de canne a sucre.

De l'ouest au sud

Le panorama de toute la partie ouest est dominé par la montagne du Morne. Le paysage est une magnifique combinaison de montagne, de bleu cobalt du large de l'océan et de vert des champs de cannes à sucre.
Des plages de sable blanc entre Flic en flac et La Preneuse, d'autres de sable gris comme à la baie de la Petite Rivière Noire ou encore d'autres couvertes de galets comme à Rivière des Galets : ici tout est contraste.
La baie de Tamarin est la seule baie de l'ile ou on peut pratiquer le surf.
Les pluies fines matinales y sont fréquentes mais elles laissent place au beau temps en quelques heures. c'est la deuxième région la moins pluvieuse de l'ile.
Le climat est presque le même que pour le nord jusqu'au niveau de la montagne du Morne. Apres c'est plus humide et venteux.
Des endroits comme La Prairie et Gris-gris font rêver par leur calme et leur isolement. On peut y admirer la férocité et la force de la mer.
A Macondé, la route sinueuse qui longe le bord d'une falaise qui tombe à pic dans la mer glace le sang.

Du sud à l'est

Exposée constamment aux alizés c'est la région côtière qui reçoit le plus de précipitations même si le ciel n’est pas toujours gris. La verdure des montagnes qui descendent vers l'océan en témoigne.
A de rares exceptions, dans la portion entre Mahébourg et Grande Rivière sud-est, la plupart des plages de cette côte sont boueuses et malodorantes.

De l'est  au nord

Entre Trou d'eau douce et Poste la Lafayette se trouvent les stations balnéaires les plus prisées de l'ile en période de forte chaleur estivale car le vent de la mer permet d'avoir moins chaud que sur la cote nord et ouest. Ici les rayons du soleil sont  assez généreux.
c'est une partie de l'ile aux large plages couvertes de mangrove comme à Poudre d'Or ou de roches volcaniques comme a Poste Lafayette sur lesquelles on peut avancer jusqu'au récif à pied sec.
Le climat y est ensoleillé, sec et venteux. Le lagon est le plus souvent boueux.
La topographie; plate et rocheuse supporte des cultures maraîchères





footer script